News story
Marché des devises   2 déc. 2020 02:18:57

Tokyo soutenue par les espoirs de vaccins et de relance américaine

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo était en légère hausse mercredi dans les premiers échanges, soutenue par les nouveaux sommets atteints à Wall Street la veille, sur fond d'espoirs de vaccins et d'un plan de soutien à l'économie américaine.

L'indice vedette Nikkei prenait 0,09% à 26.811,39 points après 00H50 GMT pendant que l'indice élargi Topix progressait de 0,5% à 1.777,19 points.

Les échanges sont "soutenus par les bons résultats sur le marché américain mardi, la question étant de savoir si les valeurs à Tokyo vont monter plus haut alors que la surchauffe guette", a estimé Toshiyuki Kanayama de Monex dans une note.

Wall Street a poursuivi la veille sur son élan de novembre, son meilleur mois depuis 1987, emmenant le Nasdaq et le S&P 500 à de nouveaux records en clôture, dans un marché optimiste sur l'arrivée de vaccins.

A cela s'est ajouté un nouvel espoir dans les perspectives d'un soutien budgétaire à l'économie des Etats-Unis, alors que le président de la Fed, Jerome Powell, a de nouveau souligné son importance lors d'une audition au Congrès mardi.

Du côté des valeurs

SHARP DE RETOUR SUR LE NIKKEI: le groupe d'électronique et d'électroménager Sharp (+0,64% à 1.406 yens) fait son retour mercredi parmi les 225 sociétés de l'indice vedette Nikkei, en remplacement du titre de l'opérateur mobile NTT Docomo en passe d'être racheté à 100% par sa maison mère NTT.

Sharp avait quitté le Nikkei en 2016 après le rachat de la majorité de son capital par le taïwanais Foxconn/Hon Hai.

Du côté des devises et du pétrole

Le dollar progressait légèrement face au yen, valant 104,35 yens vers 01H00 GMT, contre 104,28 yens mardi à 21H00 GMT.

L'euro était lui aussi en hausse face à la monnaie japonaise, se négociant pour 125,91 yens contre 125,85 yens la veille.

L'euro valait par ailleurs 1,2067 dollar, contre 1,2068 dollar mardi à 21H00 GMT.

Les prix du pétrole continuaient à baisser mercredi matin en Asie, alors que les principaux pays producteurs (Opep+) avaient tenté sans succès mardi de décider de la marche à suivre concernant leurs quotas de production. En l'absence de position commune, le sommet virtuel a une nouvelle fois été décalé et reprendra jeudi.

Vers 00H50 GMT, le prix du baril de brut américain WTI perdait ainsi 2,82% à 44,06 dollars.

mac/ras/lbx

Sur le même thème

MARCHÉ DES DEVISES28 janv. 2021 02:26:08 Tokyo ouvre en net repli après la douche froide de la Fed

Titres concernés

N/A