News story
Marchés et bourses   22 janv. 2021 16:27:31

Wall Street ouvre dans le rouge, se tassant après des records

New York (awp/afp) - La Bourse de New York baissait vendredi en début de séance, en repli à l'issue d'une semaine qui a vu les grands indices boursiers atteindre des records après l'investiture de Joe Biden comme président des Etats-Unis.

Vers 15H05GMT, l'indice des valeurs vedettes, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,52% à 31.015,33 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 0,01% à 13.529,83 points et l'indice élargi S&P 500 reculait de 0,25% à 3.843,35 points.

Le Dow Jones a touché son plus haut à la clôture mercredi et le Nasdaq et le S&P 500 ont atteint des nouveaux sommets jeudi.

"Ca a encore été une semaine où les records ont été battus à Wall Street et il semble désormais que les investisseurs reprennent leur souffle après une hausse conséquente", explique JJ Kinahan de TD Ameritrade.

"Si une prise de profits peut en partie justifier le repli de ce matin, il semble aussi que les investisseurs et les courtiers s'inquiètent de prix surévalués qu'on observe en Bourse", ajoute l'expert. "Ils se relâchent un peu en cas d'accrocs dans le déploiement des vaccins ou si les mesures de relance de (Joe) Biden sont édulcorées."

Les acteurs du marché observaient également avec appréhension la situation outre-Atlantique, où plusieurs pays envisagent de nouvelles restrictions pour lutter contre la pandémie, ce qui a fait reculer les Bourses européennes.

Parmi les valeurs du jour, IBM plongeait de 10,62%. Le géant de l'informatique a publié jeudi soir des revenus décevants pour le dernier trimestre 2020 dans un contexte d'incertitude, qui décourage de nombreux clients de signer des accords de long-terme pour l'achat de logiciels.

Intel reculait de 7,33%. Le fabricant de puces technologiques, qui a fait part jeudi soir d'un chiffre d'affaires records en 2020, a assuré ne pas vouloir changer de stratégie économique, augurant de potentielles tensions en 2021 avec le financier activiste Dan Loeb, qui réclame une scission du groupe.

La saison des résultats se poursuivra la semaine prochaine à Wall Street, où Apple et Facebook publieront notamment leur bilan de santé trimestriel.

Le croisiériste Carnival reculait de 2,27% après avoir annoncé l'annulation de ses voyages au départ des Etats-Unis jusque fin avril et de ses activités australiennes jusqu'au 19 mai. Des itinéraires européens ont aussi été annulés.

dho/lo/els

Sur le même thème

MARCHÉS ET BOURSES26 févr. 2021 23:33:16 Les Bourses européennes vacillent, les taux se stabilisent

Titres concernés

Infos générales27 févr. 2021 08:00:30La bataille du streaming fait rage en Europe
Nouveaux produits/services25 févr. 2021 21:12:33Facebook joue la défense des pubs ciblées et des PME contre Apple
Economie publique24 févr. 2021 21:57:15USA: les grands patrons exhortent le Congrès à adopter un plan de relance
Marchés et bourses24 févr. 2021 16:20:29Wall Street ouvre en baisse, le taux obligataire à 10 ans remonte
Marchés et bourses23 févr. 2021 16:16:10A Wall Street, les géants de la tech prennent l'eau à l'ouverture