Relevant securities
Name Last Daily variation 52-week high 52-week low Daily volume
China Southn Air-H- EUR 0.5382 --- (---) 0.90 0.4894 ---
ZTE -A- CNY --- --- (---) --- --- ---
Apple Rg USD 317.70 --- (---) 319.99 151.70 ---
ZTE -H- USD 3.825 0.19 (+5.23%) 3.90 1.92 81,627
Chine: plus de 400 entreprises sabrent leurs prévisions de résultats 2018
(31.01.2019 / 13:36:45)

Shanghai (awp/afp) - Des centaines d'entreprises chinoises cotées ont sabré leurs prévisions de résultats pour l'exercice 2018, s'attendant pour beaucoup à des pertes, nouveau signal de l'impact de l'essoufflement économique du géant asiatique et de la guerre commerciale sino-américaine.

D'après un recensement de l'agence financière américaine Bloomberg, quelque 440 entreprises chinoises ont indiqué mercredi, dans des avis transmis aux opérateurs boursiers de Shanghai et Shenzhen, avoir abaissé leurs anticipations de bénéfices pour l'exercice annuel clôturé fin décembre.

Les groupes cotés avaient jusqu'à jeudi pour ajuster leurs prévisions. La plupart publieront en mars leurs résultats pour l'année 2018.

Aucun secteur n'est épargné, des producteurs de viande au transport aérien, des sociétés financières aux chimistes. Le géant des télécoms ZTE, la compagnie China Southern Airlines ou encore l'assureur China Life Insurance font partie du lot.

Sur environ 2.400 groupes cotés en Chine continentale ayant déjà livré des indications de résultats préliminaires, quelque 370 entreprises recensées par Bloomberg disent désormais s'attendre à être déficitaires en 2018: or, 86% d'entre elles dégageaient encore des bénéfices en 2017.

Selon le quotidien financier Shanghai Zhengquan Bao, environ 130 entreprises tablent désormais sur des pertes annuelles dépassant les 800 millions de yuans (104 millions d'euros).

Les raisons invoquées pour ces avertissements sur résultat sont variées: des dépréciations d'actifs (c'est le cas du géant énergétique PetroChina), des retards de paiement de fournisseurs, le renchérissement du kérosène pour le transport aérien, la débâcle boursière qui plombe les firmes financières...

Le ralentissement de la croissance économique chinoise, qui a glissé en 2018 à 6,6%, sa plus faible performance depuis 28 ans, a confirmé le net essoufflement de l'activité et de la consommation dans le pays.

Mais la guerre commerciale tous azimuts que se livrent Pékin et Washington complique encore la conjoncture, intensifiant la pression sur certains secteurs exposés ou incitant les entreprises à geler leurs investissement ou projets d'expansion face aux incertitudes.

"Nous ne sommes qu'au début de la détérioration des résultats d'entreprises, car l'économie continuera de ralentir. Les choses empireront pour les firmes voyant leurs affaires s'essouffler", prédit Yu Dingheng, analyste du fonds Shenzhen Flying Tiger, cité par Bloomberg.

Signe de fortunes contrastées: le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a annoncé mercredi que son bénéfice net a mieux résisté qu'attendu sur les trois derniers mois de 2018, alors même que son chiffre d'affaires - tiré pour l'essentiel de la vente en ligne en Chine - ralentissait plus fortement que prévu, avec sa plus faible hausse en deux ans.

afp/al

Search parameters
Search text
Search only news headlines
Date from to
Time from to
Search