Relevant securities
Name Last Daily variation 52-week high 52-week low Daily volume
BP Rg GBP 2.055 0.08028 (+1.55%) 5.215 1.9476 37,884,481
Royal Dutch Shell-B GBP 9.406 0.21459 (+2.35%) 22.2325 8.4243 3,604,447
Royal Dutch Shell-A EUR 10.87 0.23 (+2.16%) 26.2027 9.823 13,188,346
BP Sp ADR USD 16.05 -0.05 (-0.31%) 40.08 15.51 15,353,049
NatWest Grp Rg GBP 1.228 0.0431 (+3.15%) 2.65 0.9054 13,472,678
Barclays Rg GBP 1.1154 0.06772 (+6.49%) 1.9296 0.7304 68,153,300
Imperial Brands Rg GBP 13.00 0.07435 (+0.4%) 20.72 12.18 1,687,983
Londres en hausse pour la dernière séance d'un trimestre douloureux
(31.03.2020 / 17:11:45)

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres a terminé en nette hausse de 1,95% mardi, grâce à un indicateur chinois rassurant, mais achève l'un des pires trimestres de son histoire en raison de la pandémie du coronavirus.

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 108,22 points, à 5.671,96 points. Sur les trois premiers mois de l'année, il s'est toutefois effondré de 25%.

La hausse du jour s'explique en particulier par un indice PMI d'activité encourageant en Chine "qui suggère un fort rebond en mars", après le ralentissement lié au coronavirus, souligne David Madden, analyste chez CMC Markets.

Le marché va désormais guetter dans les prochains jours les PMI en Europe, après de premières estimations publiées la semaine dernière témoignant d'un effondrement de l'économie.

En outre, selon M. Madden, "l'Organisation mondiale de la santé a indiqué que la situation en Europe pourrait être proche de son pic", ce qui a aidé les marchés à progresser.

LE SECTEUR PETROLIER EN VEDETTE grâce à un rebond des prix du brut, même s'ils ont effacé une grande partie de leurs gains en séance. BP a pris 6,37% à 344,20 pence et Royal Dutch Shell (action "B") 7,08% à 1.419,00 pence.

WPP GRIMPE (+6,28% à 548,21 pence). Le géant de la publicité a mis en place un plan d'économies et suspend ses rachats d'actions et son versement de dividende afin de préserver ses finances pendant la crise du coronavirus qui plombe le marché publicitaire.

IMPERIAL BRANDS BONDIT (+12,29% à 1.496,80 pence). Le groupe de tabac a indiqué que ses ventes n'avaient pour l'instant pas souffert de la pandémie.

LES BANQUES A LA PEINE. Selon le Financial Times, les autorités bancaires britanniques pourraient imposer bientôt un gel des dividendes dans le secteur afin de privilégier les prêts à l'économie, comme l'a demandé la Banque centrale européenne (BCE) pour la zone euro. Barclays a grignoté 0,12% à 94,11 pence et RBS a perdu 3,83% à 112,90 pence.

jbo/cj

Search parameters
Search text
Search only news headlines
Date from to
Time from to
Search