Relevant securities
Name Last Daily variation 52-week high 52-week low Daily volume
Schneider El EUR 106.70 3.85 (+3.74%) 108.50 61.72 1,275,059
Schneider Electric: activité et bénéfice en repli au 1er semestre
(29.07.2020 / 08:58:07)

Paris (awp/afp) - Schneider Electric a vu son chiffre d'affaires et son bénéfice net reculer sensiblement au premier semestre sous l'effet de la crise sanitaire, mais croit en "la solide résilience" de son modèle face aux "incertitudes persistantes" liées à l'épidémie.

Le bénéfice net du spécialiste des équipements pour l'énergie et des automatismes industriels a reculé de 22% à 775 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en baisse de 12,3% à 11,575 milliards.

Au deuxième trimestre, son chiffre d'affaires accuse une baisse de 20,7% en Europe de l'ouest et de 19,9% en Amérique du nord. En revanche, l'activité du marché asiatique a repris, avec un rebond à deux chiffres en Chine.

"Malgré les incertitudes persistantes, nous rétablissons de nouveaux objectifs pour 2020", a annoncé le PDG Jean-Pascal Tricoire.

Après une année 2019 record, le groupe "souligne un climat d'incertitudes inhérent aux impacts de la crise actuelle et la possibilité de secondes vagues de contaminations et de mesures de reconfinement". Il se fixe pour 2020 un chiffre d'affaires compris entre -7 % et -10% en organique, et une marge d'EBITA ajusté entre 14,5% et 15%.

A moyen terme, Schneider maintient son ambition d'une marge de 17% d'ici 2022.

"Au premier semestre, notre organisation multi-locale et par pays nous a permis d'agir au plus près du terrain pour réaliser des économies tactiques. Notre implantation géographique équilibrée nous a également permis de résister à des ralentissements majeurs", estime M. Tricoire, évoquant un "positionnement diversifié" offrant au groupe "une solide résilience et la capacité de croître".

Le "programme d'efficacité opérationnelle" lancé en 2019 sera accéléré au second semestre, pour atteindre environ 1 milliard d'euros entre 2020 et 2022, a indiqué mercredi la directrice financière Hilary Maxon lors d'une conférence téléphonique, sans toutefois donner de chiffre en terme d'impact sur la main d'oeuvre.

afp/ol

Search parameters
Search text
Search only news headlines
Date from to
Time from to
Search