Relevant securities
Name Last Daily variation 52-week high 52-week low Daily volume
Schneider El EUR 106.70 3.85 (+3.74%) 108.50 61.72 1,275,059
Carrefour EUR 13.975 0.28 (+2.04%) 16.6533 11.9079 2,514,234
BIC(Societe) EUR 44.58 0.92 (+2.11%) 68.25 41.86 66,617
Kering EUR 574.40 8.4 (+1.48%) 614.90 348.55 198,013
GlaxoSmithKline Rg GBP 14.632 0.11444 (-0.39%) 18.57 13.286 6,213,101
Capgemini EUR 112.65 2.2 (+1.99%) 121.65 51.78 451,066
Sanofi EUR 87.32 0.71 (+0.82%) 95.82 67.65 1,829,790
GlaxoSmithKline ADR USD 37.935 0.135 (+0.36%) 48.25 31.43 2,025,944
Paris rebondit grâce aux résultats d'entreprises
(29.07.2020 / 10:15:04)

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris montait de 0,94% mercredi en milieu de matinée, portée par quelques résultats d'entreprises accueillis positivement par le marché, et en attente des conclusions d'une réunion de la banque centrale américaine.

A 09H58 (07H58 GMT) l'indice CAC 40 gagnait 46,23 points à 4.975,17 points. La veille, il avait fini en léger recul de 0,22%.

"Les résultats d'entreprises ont accéléré" la hausse de l'indice CAC 40, alors que "le début de séance était attendu plus incertain", relève auprès l'AFP Andrea Tuéni, analyste à Saxo Banque.

Les investisseurs sont en effet tournés vers la Réserve fédérale américaine (Fed), qui achève mercredi sa réunion monétaire. Elle devrait se contenter de réitérer son soutien sans faille à l'économie américaine, sans annoncer de mesure supplémentaire, estiment les analystes.

Le Congrès américain a commencé de son côté les négociations autour d'un nouveau plan d'aide de 1.000 milliards de dollars.

La pandémie de Covid-19 reste un fil rouge porteur d'inquiétudes pour les marchés, avec toujours plus de 60.000 nouveaux cas en une journée recensés aux Etats-Unis mardi et une épidémie active à Hong-Kong, en Australie, en Espagne ou encore en Belgique.

Résultats bien reçus

Le pic de la publication des résultats d'entreprises est atteint mercredi et jeudi, et ceux-ci ont poussé la hausse du CAC 40.

Kering bondissait de 5,15% à 508,10 euros après avoir fait état d'une "reprise encourageante", notamment en Asie-Pacifique, son marché-clé.

Le géant français de services informatiques Capgemini, profitait également de ses résultats (+4,63% à 109,70 euros). Le groupe, qui a récemment acquis Altran, a résisté aux effets de la pandémie selon son estimation de résultats semestriels.

Carrefour progressait de 1,36% à 13,81 euros publiant une perte nette fortement réduite au premier semestre grâce à une "activité commerciale soutenue" au deuxième trimestre notamment pour les ventes alimentaires en ligne.

Schneider Electric gagnait 4,34% à 103,90 euros, bien qu'il ait constaté des "incertitudes persistantes" pour 2020 après un sensible recul de son chiffre d'affaires et de son bénéfice net au premier semestre.

Sanofi montait 0,58% à 90,04 euros: le groupe pharmaceutique français et son homologue britannique GSK ont conclu mercredi un accord avec la Grande-Bretagne pour fournir jusqu'à 60 millions de doses de vaccin.

Sur le SBF 120, Spie prenait la tête avec une progression de 8,87% à 14,48 euros, prévoyant un rebond de son activité au deuxième semestre sur fond de reprise déjà observée.

Maison du Monde suivait avec une hausse de 8,36% à 12,70 euros, malgré une perte de chiffre d'affaires de 110 millions d'euros au premier semestre, couplée à une diminution de ses stocks.

Les investisseurs ont également salué Nexity (+6,88% à 29,52 euros) qui s'est maintenu dans le vert au premier semestre malgré une chute de ses bénéfices, et bien qu'il ne se soit pas avancé à des prévisions pour l'année.

Bic progressait aussi de 5,20% à 51,40 euros: il reste en bénéfice, même si celui-ci diminue de 75,3% au premier semestre par rapport aux six premiers mois de 2019.

A l'inverse, Eurazeo trébuchait de 4,63 à 43,30 euros%: la société d'investissement est passée dans le rouge au premier semestre avec une perte de 390 millions d'euros.

Le groupe parapétrolier CGG a creusé ses pertes au deuxième trimestre, dans un contexte de chute des cours du brut : le titre reculait de 3,56% à 0,85 euros.

Le groupe français d'inspection et de certification Veritas baissait pour sa part de 3,30% à 19,81 euros après une perte nette de 34,1 millions d'euros au premier semestre, contre un bénéfice net de 171 millions l'an dernier.

SoLocal Group reculait de 1,03% à 0,12 euros, l'éditeur notamment des sites pagesjaunes et mappy, publiant un chiffre d'affaires en recul de 16,1% sur le premier semestre, à 244,7 millions d'euros.

fs/jug/nth

Search parameters
Search text
Search only news headlines
Date from to
Time from to
Search