Relevant securities
Name Last Daily variation 52-week high 52-week low Daily volume
Beiersdorf Br EUR 97.10 --- (---) 108.45 78.52 ---
Deutsche Telekom N EUR 14.395 0.11 (+0.77%) 16.736 10.45 12,447
Goldman Sachs Gr Rg USD 196.79 --- (---) 250.46 130.85 6
CS Group N CHF 9.116 0.044 (+0.49%) 13.795 6.18 1,918,391
Barclays Rg GBP 0.9761 0.0036 (+0.37%) 1.9296 0.7304 4,088,117
Dt Lufthansa N EUR 7.168 -0.146 (-2%) 17.90 6.85 9,582
Francfort sans direction (-0,05%)
(07.08.2020 / 09:43:04)

Francfort (awp/afp) - La Bourse de Francfort évoluait vendredi en baisse, le Dax cédant 0,05% après avoir ouvert en légère hausse, dans un marché saluant deux indicateurs allemands favorables, mais avec modération en raison de nouvelles inquiétantes à l'international.

Vers 07H07 GMT, l'indice vedette reculait de 6,70 points, à 12.584,98 points. Le MDax des valeurs moyennes lâchait de son côté 0,25%, à 26.735,87 points.

Le commerce extérieur et la production industrielle allemands ont connu une nouvelle poussée significative au mois de juin, dépassant les attentes des observateurs et attestant ainsi d'une relance progressive de la machine économique allemande après le choc causé par la pandémie du Covid-19.

Mais après un mouvement haussier soutenu, la Bourse pourrait manquer d'élan "en partie parce que les nouvelles empirent à nouveau" sur d'autres fronts, remarque Milan Cutkovic, analyste chez AxiTrader.

A Washington, les démocrates et les républicains n'ont pas encore réussi à s'entendre sur le plan d'aide pour juguler les effets de la pandémie de Covid-19, et un accord "semble improbable cette semaine", selon M. Cutkovic.

De plus, la tension s'accentue entre les États-Unis et la Chine, le président Trump voulant interdire les contacts américains avec TikTok et WeChat, deux applications chinoises au succès international, soit "un avant-goût de ce qui va se passer dans les mois à venir", ajoute l'analyste.

Enfin, l'augmentation des contaminations par le coronavirus en Europe, notamment en Allemagne, est "également un casse-tête pour les investisseurs".

ADIDAS (-0,20% à 243,80 euros): l'équipementier sportif est pénalisé par une note du Crédit Suisse qui range le titre en catégorie "sous-performant" malgré des prévisions optimistes jeudi pour le troisième trimestre.

BEIERSDORF (-0,51% à 96,64 euros) : deux notes d'analystes recommandent de réduire la voilure sur le titre, dont les résultats au deuxième trimestre ont souffert du covid-19.

DEUTSCHE TELEKOM (+1,80% à 14,72 euros): Goldman Sachs recommande d'acheter le titre du géant des télécoms.

LUFTHANSA (-3,98% à 7,78 euros sur le MDax) : Barclays a abaissé sa recommandation sur le titre de la compagnie aérienne en grande difficulté et qui n'exclut plus des licenciements secs.

jpl/lth

Search parameters
Search text
Search only news headlines
Date from to
Time from to
Search