Relevant securities
Name Last Daily variation 52-week high 52-week low Daily volume
BP Rg GBP 2.055 0.08028 (+1.55%) 5.215 1.9476 37,884,481
BP Sp ADR USD 16.05 -0.05 (-0.31%) 40.08 15.51 15,353,049
Equinor Rg NOK 131.65 2.15 (+1.66%) 187.20 95.20 1,859,959
LSE Group Rg GBP 84.38 0.17006 (+0.22%) 92.64 53.00 366,441
Intl. Cons. Air Rg GBP 1.09 0.10989 (+3.65%) 4.6802 0.8952 27,713,254
Londres recule avant la BCE
(10.09.2020 / 08:50:39)

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres évoluait en baisse de 0,51% jeudi dans les premiers échanges, sans prendre de risques avant une réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

Vers 07H40 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 30,86 points à 5.981,98 points.

"La prudence est présente avant l'annonce de politique monétaire de la BCE", souligne Fiona Cincotta, analyste chez City Index.

"La BCE ne devrait pas modifier sa politique lors de cette réunion et l'attention va se tourner surtout sur les nouvelles prévisions économiques et les commentaires de Christine Lagarde", la présidente de l'institution monétaire, selon elle.

Les investisseurs n'oublieront pas le Brexit, avec une réunion d'urgence à Londres dans la journée entre l'UE et le Royaume-Uni pour clarifier la position des Britanniques sur l'accord de retrait.

Les difficiles négociations sur la relation post-Brexit ont pesé depuis le début de la semaine sur la livre sterling, qui a été sous pression face au dollar et à l'euro.

MORRISONS EN FORT RECUL (-4,38% à 186,45 pence). La chaîne de supermarchés a vu son bénéfice net plonger au premier semestre (achevé début août), en raison d'un chiffre d'affaires en baisse et du coût des mesures prises pendant la crise sanitaire, en particulier des investissements dans les activités en ligne.

IAG PROGRESSE (+0,30% à 201,00 pence). Le groupe aérien, propriétaire de British Airways, a lancé comme prévu son augmentation de capital de 2,74 milliards d'euros et a revu en baisse le nombre de ses vols d'ici la fin de l'année, en raison notamment de la quarantaine imposée par le Royaume-Uni à plusieurs pays d'Europe.

BP RECULE (-1,41% à 285,90 pence). Le géant pétrolier souffrait de la faiblesse des prix du pétrole en raison de craintes sur la demande. Il a par ailleurs annoncé se lancer dans l'éolien en mer via un partenariat avec le groupe norvégien Equinor aux Etats-Unis.

LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION BRILLE. Ces valeurs profitaient d'indicateurs montrant que les prix immobiliers au Royaume-Uni ont poursuivi en août leur hausse amorcée depuis le déconfinement. Persimmon prenait 0,73% à 2.489,00 pence et Taylor Wimpey 1,86% à 114,95 pence.

jbo/sl

Search parameters
Search text
Search only news headlines
Date from to
Time from to
Search